Avantages & Inconvénients

La raison du déclin du temps partagé amorcé par les particuliers est due, en grande partie, au manque de visibilité des contrats sans fin. L'avenir et la redynamisation de ce système de vacances pour les particuliers passent inéluctablement par la reformulation des contrats. Il est nécessaire de limiter la durée de vie de ces baux afin d'impliquer le propriétaire dans son investissement lui permettant ainsi d'avoir sa vision de l'amortissement tout en développant la notion de flexibilité à travers le temps et l'espace.

En résumé, une personne morale de type C.E., association, ou entreprise peut investir dans ce type de vacances sans aucun risque et maximiser son investissement tout en bénéficiant d'une flexibilité inouïe de tourisme à travers le temps et l'espace.

Un particulier doit comprendre la portée de son investissement et entrevoir à moyen et long terme les contraintes souvent dissimulées que les contrats proposés incluent. Une bonne forme de bail pour un particulier doit inclure une durée de vie limitée, un maximum de flexibilité et des charges d'entretien basses dont la progression annuelle demeure faible et dans tous les cas peut être justifiée.